Sources : Centre Bach et extraits tirés du Livre du Docteur Ricardo Orozco "Fleurs de Bach, 38 descriptions dynamiques" et DOCTONAT.COM

HEATHER • Bruyère

Auto centré, parle beaucoup et n'écoute pas l'autre, souffre de la solitude

La bruyère, que l'on connaît aussi comme la bruyère commune ou la callune, qui est celle reconnue par le Docteur Bach, est une plante de type sous-arbrisseau poussant en Europe et en Asie dans les landes, les roches, les bois, les falaises. Elle est donc assez commune. Seule condition pour qu'elle puisse se développer : le PH du sol doit être acide. 

On pourrait donc se dire que la personne de type Heather vit sur une base intérieure non neutre et qui déjà brûle en elle.

Ensuite, ses petites fleurs sont groupées le long des tiges tortueuses et sans trop de forme. Telle la personnalité des Heather, mal définie qui les pousse à parler constamment d'eux pour exister.

Même plus, la callune dégage une odeur douceâtre assez agréable mais peu forte. On notera que les fleurs roses, mauves ou blanches n'ont pas de réel éclat, c'est leur nombre et le groupe parfois vaste de la bruyère qui couvre les landes d'un voile rose. 

Nous sommes toujours ici en présence d'une personnalité qui se veut affirmer et qui a besoin de s'étaler pour briller. Seule, la fleur de bruyère se voit assez peu, et à ses propres yeux, elle semble inexister. D'où ce besoin perpétuel de recherche de l'autre...

Enfin et ceci est un détail très intéressant qui dénote bien la présence envahissante de la bruyère : elle sécrète au niveau de ses racines un composant toxique qui inhibe la croissance des autres végétaux... Ce qui explique la facilité de la bruyère à se reproduire et à prendre rapidement toute la place.

Or la personne de type Heather a un côté étouffant, qui pomperait presque l'énergie des oreilles qui ont la gentillesse de bien vouloir écouter ses malheurs. Dans leur entourage, on peut en avoir vite assez de cette personnalité qui prend toute la place.

Son message

Heather est la Fleur qui fait grandir. Elle permet au petit enfant dépendant de devenir un adulte indépendant. Car cet état presque névrotique d'attirer l'attention sur lui, rappelle le petit enfant qui babille sans cesse et occupe toute l'attention de ses parents. 

C'est normal chez un petit enfant, qui existe et vit grâce à l'amour de ses parents. Mais cela devient presque pathologique comme l'adulte emmène ce comportement de l'enfance avec lui en grandissant.

On retrouve ce trait de personnalité chez l'adulte qui enfant a été privé d'affection, ou qui a été laissé pour compte. Cela peut être un dernier de fratrie, ou un enfant éduqué par ses grand-parents plutôt que par ses parents, ou un enfant abandonné.

Cela fait partie intrinsèquement de notre évolution de capter l'attention. C'est pour cette raison que les pleurs des nourrissons ont ce timbre et cette intensité si particulière. 

C'est une sélection pour la survie qui permet d'attirer les adultes à s'occuper des bébés. De la même façon, l'adulte de type Heather cherche à attirer l'attention. Dans sa construction, il s'agit d'une manière de survivre et d'être aimé.

Heather est normalement un état passager de la formation de l'identité propre à chacun. C'est pourquoi, tous les enfants passent par ce stade. Chez un adulte, cela indique une identité non terminée.

L'adulte a donc besoin de se raccrocher, parfois physiquement an agrippant le bras, aux adultes qui l'entourent. C'est donc pour cela qu'on ne peut pas l'interrompre. Pour lui, c'est vital de s'exprimer. 

Les adultes Heather n'ont pas compris, que prendre l'attention par la force fait se détourner d'eux leur entourage. En restant auto-centré sur eux-même, ils se plongent dans la solitude, chose qu'ils redoutent pourtant plus que tout ! 

C'est le principe même de la Loi d'Attraction de l'Univers, qui nous renvoie ce qu'on émet. En émettant des pensées centrées sur soi, l'Univers renvoie à soi (ici l'ego, le mental) tel un miroir et détache les autres. En exprimant par ce comportement un manque affectif, l'Univers renverra cet état de manque d'affection à la personne Heather. 

Avec la prise de cette Fleur de Bach, la personne dirige son attention sur autrui et grâce au pouvoir de la Loi d'Attraction, c'est ce qui lui reviendra : l'Amour des autres.En développant l'écoute pour les autres et l'empathie, elle recevra la même chose, selon un parfait reflet. Cette atmosphère nouvelle de confiance et de sécurité la rassurera, ce qui entretiendra ce cercle vertueux.

Heather permet donc un changement de paradigme chez la personne, ce qui l'ouvre aux autres et donc permet à son entourage d'ouvrir le cercle à la personne, comblant chez elle ce manque affectif.

Personne de type Heather

Il parle tout le temps, haut et fort. Il parle de lui bien sûr. De son travail, de sa famille, du foot, de la clôture qu'il doit faire dans le jardin, de son mal de dos. Malheur à celui qui l'invite ! Car il monopolisera l'attention dès le pas de la porte ! 

On le trouve facilement près du bar ou à tenir le barbecue à raconter sa semaine de travail ennuyeuse et ses dernières vacances. Par contre, n'essayez pas de raconter les vôtres, ce sera peine perdue ! Car Heather ne parle que de lui, n'attend pas de réponse et très autocentré, il ne s'intéressera pas à vous (sauf si vous pouvez lui être utile).

Vous êtes assis en terrasse et vous n'entendez qu'une personne autour de vous? C'est un Heather. Vous êtes dans une salle d'attente et la dame en face raconte ses malheurs à sa voisine ? C'est une Heather. Dans le bus, c'est celui qui téléphone et que tout le monde entend. 

Ils agacent et font soupirer. Parfois ils s'en rendent compte et parfois non. Mais peu importe pour eux car ils ont ce besoin viscéral de raconter leur vie. 

La pire chose pour eux est de se retrouver seul. Vous voulez faire du mal à un Heather ? Faîtes-le travailler dans un bureau seul au bout d'un couloir. Par contre, il ne sera pas très productif et vous le trouverez immanquablement à la machine à café... Un cauchemar des open-spaces, les Heather soûlent de paroles incessantes leurs collègues. 

Les plus courageux l'ignorent ou les rabrouent, parfois vivement ce qui peu engendrer des conflits, car Heather ne comprend pas qu'on ne puisse pas avoir envie de l'écouter et il ne le supporte pas de toute façon. Seules les personnes de type Centaury, qui ne savent pas dire non, et les individus de type Mimulus, qui sont trop timides et réservées pour fuir, peuvent les supporter bien malgré elles. 

Même dans une situation où les personnes ne se connaissent pas, Heather essaiera de se faire remarquer. Tousser, se cogner, couper la parole, faire une blague, renverser une chaise... Du moment qu'on le voit, tout est bon ! Car pour Heather, c'est « Je parle, je m'entends, on m'entends, donc je suis. »

Phrases-clés
  • « Moi, personnellement, je pense... »

  • « J'adore parler de moi ! » 

  • « Je vous ai parlé de ma dernière opération ? » 

  • « Moi, par contre... » 

  • « Je sais ! » 

  • « Tu es au courant de mon dernier problème de santé ? » 

  • « Je me permets d'intervenir, car moi, je pense... »

Bienfaits

Avec la prise de cette fleur de Bach en élixir floral, la personnalité de petit enfant dépendant s'estompe. L'adulte grandit enfin et prend confiance en lui. Il devient véritablement assuré, au fond de lui même et n'a donc plus besoin de mettre en avant cette fausse assurance caractérisée par un verbiage continu. 

Par conséquent, il peut enfin écouter l'autre et s'intéresser réellement à lui, sans arrière pensée. La personne arrive à laisser sa place et elle ne se place plus d'emblée au milieu du cercle.

Aussi, elle se rend compte qu'avec son ancien comportement, elle fatiguait et prenait de la vitalité chez son entourage, ce qui l'éloignait d'elle. En se mettant davantage en retrait, elle leur laisse la possibilité de revenir, pour des échanges de qualité. 

Enfin, grâce à son tempérament extraverti qui demeure, elle parvient à aider une personne introvertie à s'exprimer, l'encourageant sans lui voler sa place. 

Elle peut même devenir un porte-parole aimé et respecté dans un contexte d'association ou de syndicat. En apprenant à écouter les autres, elle comprend leurs besoins et elle peut les retransmettre et se faire leur voix.

HOLLY • Houx

Rage, colère, haine, jalousie, envie, suspicion, désir de vengeance

Holly est relié à une émotion primaire importante : la colère. La société actuelle ou plutot la vie, constitue un bouillon de culture idéal pour que des injustices de tout poil prospèrent, laissant de nombreuses personnes désarmées : assassinats, escroqueries, agressions, chantages ... Ces événements peuvent provoquer un amalgame d'émotions et de sentiments explosifs qui sont déversés à l'extérieur comme s'il s'agissait d'une éruption volcanique.

Bach disait : Holly nous protège de tout ce qui n'est pas amour universel.

Elle se rattache avec l'une des leçons les plus difficiles à apprendre, celle de l'amour universel.

Sans une quantité minimale de celle-ci, nous ne sommes pas capable d'empathie. Ne pouvant pas nous mettre à la place de l'autre, nous ne pouvons pas l'aimer pour ce qu'il est, mais pour ce que nous projetons en lui. Là se trouve la différence entre l'amour collant, conditionné, dépendant qui ne tient pas compte de l'autre et l'amour détaché et inconditionnel qui le prend en considération.

La prise de Holly facilite la capacité à se mettre à la place de l'autre depuis son cadre propre de référence (empathie). De cette façon notre rage et notre haine diminuent automatiquement. Par exemple si notre conjoint est furieux contre nous, nous avons plusieurs options. La plus courante est de se sentir attaqué et se défendre en contre attaquant. Mais si nous réussissons à lui transmettre que nous comprenons sa colère, sur un ton semblable au sien, il est probable que sa colère descende automatiquement. Cela se passe ainsi parce que la personne "capte" inconsciemment que nous l'avons comprise et se sent réconfortée par ce fait, accompagnée. Après tout, personne ne souhaite vivre installé dans un Holly permanent.

Le problème de Holly négatif se produit quand la communication harmonique entre l'âme et la personnalité se retrouve temporairement supprimée et que celle-ci reste à la merci de ses schémas les moins évolués. Le principe positif de Holly, l'amour universel, qui est inné chez nous et alimenté par notre âme, se transforme en son opposé. Nous nous sentons alors douloureusement isolés, déconnectés de notre source nourricière (bien que nous ne le sachions pas) et nous tombons prisonniers des émotions toxiques qui correspondent à Holly.

Holly offre protection face aux influences négatives qui peuvent nous assaillir ou, plutôt, qui peuvent faire de nous une proie.

L'essence de Holly nourrit le coeur, et aide la personne à passer d'une conception limitée et étroite du Moi à une conception expansive qui inclut les autres.

Holly est à choisir pour les individus actifs (personnes de type Yang).

Cherry plum et Holly traitent des compétences émotionnelles communes, comme la capacité d'auto-régulation.

Phrases-clés
  • « Je lui en veut tellement. » 

  • « Je m'énerve tout le temps. » 

  • « Les autres m'insupportent. » 

  • « Je le déteste ! » 

  • « C'est moi qui devrait être à sa place ! » 

  • « J'ai envie de cogner. » 

  • « Comment elle fait pour obtenir tout, celle-là ! » 

  • « Elle m'agace rien que par sa présence ! » 

Bienfaits du Houx

Le houx va ramener un amour désintéressé, une bienveillance, à la rigueur de la tolérance vis à vis d'autrui. Le cœur de la personne s'ouvrira pour laisser jaillir une bonté réparatrice. L'acceptation de qui elle est et des blessures passées se fera. Ce sera comme un processus de cicatrisation des plaies, comme le petit animal qui se lèche pour se soigner. La possibilité de se réjouir du bonheur des autres de façon sincère se fera. La personne rassurée, comprendra que nul ne peut lui faire du mal et qu'elle est sa propre force. 

Les sentiments agressifs et tumultueux seront maîtrisés, voire disparaîtront. Le calme et l'entente reviendront. On pourra aborder l'autre sereinement, le cœur ouvert, avec un intérêt sincère. Les vieilles blessures familiales pourront s'estomper et la communication sera à nouveau possible. La personne pourra aller sereinement dans sa vie, le cœur en paix, l'esprit en paix.

HONEYSUCKLE • Chèvrefeuille

Nostalgie, Obstination à vivre dans le passé, regrets, fuite dans le souvenir heureux ou malheureux, évoque le bon vieux temps. Ils ne s'attendent pas à retrouver un bonheur aussi grand que celui qu'ils ont connu.

Honeysuckle peut être trés utile chez les petits enfants quand ils commencent à aller à la garderie, mais aussi chez les gens qui émigrent de leur pays d'origine... L'essence peut être utile en tant que fleur secondaire pour des processus de désacoutumance à des substances diverses, en aidant à ne pas revenir en arrière quand la tentation se présente. En somme, Honeysuckle est applicable dans n'importe quel état où surgit l'impulsion de revenir au passé, comme retomber dans une relation affective déjà épuisée. Dans ces cas là, il pourrait être utile d'ajouter Chesnut bud pour éviter de refaire les mêmes erreurs encore une fois et Cherry plum qui contrôle l'impulsion à travers la volonté.

Bach avait écrit : la prise de Honeysuckle éloigne de la conscience peines et préoccupations relatives au passé. Elle neutralise l'influence, les désirs et les regrets des temps passés et nous ramènent au présent.

Actuellement, il existe pas mal de références positives d'utilisation de Honeysuckle, par exemple chez des enfants qui "regressent" à travers leur comportement vers des attitudes de leur croissance dépassées. D'une certaine manière, il y aurait superposition avec Chesnut bud car il s'agit de choses non apprises ou non dépassées qui reviennent.

Il ne fait aucun doute que le passé pèse lourd chez chacun d'entre nous. L'éducation reçue, les traumatismes vécus, les commandements paternels, les attachements, les croyances et les expériences vitales sont à l'origine de ce que nous sommes actuellement. Notre façon d'agir, notre manière de penser et de ressentir, ne sont ils pas basés sur notre vécu passé ? Existe t'il un schéma négatif du présent devenu chronique qui n'ait pas ses racines dans le passé ? Cette essence allège et prédispose à affronter le présent avec des outils et des recours plus actuels.

Un exemple : imaginons quelqu'un d'aigri et de frustré (willow) ou, à l'opposé, quelqu'un  qui se sent coupable de façon chronique (Pine) : ne croyez vous pas que le passé pèse trop lourd pour eux ?

Ce que l'on notera aussi de particulièrement intéressant, c'est que le Docteur Bach a choisi la variété caprifolium pour fabriquer son élixir. Ce n'est pas la variété jaune des haies, c'est la variété hybride des jardins. Sa couleur rouge pourpre et blanche des fleurs nous pousse avec plus de force vers le présent, les contrastes plus marqués impliquent une vitalité plus grande.

Par ailleurs le mot caprifolium, qui donne le nom vernaculaire chèvrefeuille ne signifie pas que c'est la nourriture favorite des chèvres, mais qu'il se rapporte au signe astrologique du Capricorne. Signe premier des douze maisons car en rapport avec le premier mois de l'année, janvier. Or, le mois de janvier est le mois où l'on fait la transition entre l'année ancienne, appartenant au passé, et l'année nouvelle, celle porteuse de projets et de recommencement. 

C'est aussi bien le mois où l'on fait le bilan et où l'on prend les nouvelles résolutions. Janvier vient de Janus, le dieu romain aux deux visages : celui qui regardait vers le passé et celui qui regardait vers le futur. Janus était souvent aussi invoqué comme le protecteur des entrées.

Or, le chèvrefeuille est souvent planté dans les jardins sur les treilles en bois et les pergolas pour former une arche végétale fraîche et parfumée. Tous ces indices nous donnent le caractère protecteur du chèvrefeuille, gardien du passé qui assure la transition, le passage vers le présent, puis le futur...

Son message

De prime abord, dans l'état négatif de Honeysuckle, la personne vit coincée dans le passé, dans une sorte de léthargie mentale. Elle n'a pas compris que dans l'Univers, tout bouge, tout est mouvement. Chaque être vivant suit à son niveau le mouvement et les lois imperturbables de l'évolution. 

Même les pierres à leur niveau bougent, même la Terre dont les plaques tectoniques avancent. Ainsi, les montagnes se créent dans le mouvement, les gouffres également. Les planètes tournent sur elles-mêmes et tournent autour de leur étoile. L'ensemble est un grand mouvement perpétuel. En fait, sur Terre, une espèce qui n'évolue pas assez rapidement meurt. La sédentarité engendre des maladies. Elle précipite même les personnes âgées misent en maison de retraite vers une mort prématurée.

En réalité, dans cet état négatif, l'individu refuse inconsciemment toute forme d'évolution, il préfère rester figé dans le passé par confort, par regret d'une période bénie, par peur de voir l'avenir et de se confronter aux expériences du présent.Cela va aussi bien de la star des années 70 qui rechante inlassablement la même chanson avec le même costume à paillettes, à la maison emplie de photos en noir et blanc et de portraits anciens, qu'à l'enfant qui refuse de jeter son vieux t-shirt beaucoup trop petit pour lui.

Bien souvent, dans ces réminiscences du passé, les souvenirs douloureux ou difficiles ont été effacés consciemment ou non par la personne, qui tient à se rappeler que des moments heureux. Pourtant dans le passé, il y a forcément eu des « galères », des moments de peine. Mais l'individu préfère fuir dans ses souvenirs, une sorte de monde idéal. A la différence de Clematis où elle peut fuir dans un monde imaginaire, là il y a fuite mais dans un monde où la personne a réellement vécu). Nous sommes en présence d'une tentative d'évitement du réel.

Ce que nous enseigne Honeysuckle, c'est que même si se rappeler du passé peut être parfois bénéfique pour en tirer les leçons de la vie par exemple (Chestnut Bud), s'y réfugier systématiquement ne permet pas de continuer à avancer. Il y a une déconnexion avec le réel, une dissociation presque. L'inconscient a pour but de faire évoluer la personne. C'est la coupure avec le Soi supérieur cher au Docteur Bach, qui plonge les individus dans les états négatifs des élixirs floraux (et peut engendrer des symptômes, voire des maladies).

Grâce à cette fleur de Bach, on accepte de se laisser guider par son inconscient,même si on n'en comprend pas immédiatement les raisons. Notre passé devient les fondations solides sur lesquelles construire notre belle maison, riche d'expériences, de découvertes et de joies.

Personne de type Honeysuckle

Honeysuckle a quitté sa région natale il y a cinq ans et il n'arrive toujours pas à s'acclimater là où il vit. Il repense sans cesse à son ancienne maison, son ancien quartier. Tout lui semblait mieux, les gens, les commerces, le paysage. Pour cette raison, c'est compliqué pour lui d'apprécier sa nouvelle maison et sa nouvelle ville. Il ne s'y sent pas chez lui et il n'a pas réussi à créer de nouvelles relations. Il a le mal du pays. La prise de cette fleur de Bach le pousse à s'intéresser à son nouvel environnement. Grâce à l'élixir, il se rend compte qu'il y a beaucoup de points positifs qu'il n'avait pas vus alors et il commence à apprécier enfin d'avoir déménagé. 

Honeysuckle est une vieille dame. Quand ses petits-enfants viennent la voir, elle leur parle sans cesse de sa jeunesse, de sa vie avec son mari à présent décédé, des repas de famille de l'époque et comme tout était beaucoup mieux avant. Ses petits-enfants en ont un peu marre, d'autant plus, qu'elle ne s'intéresse pas du tout à ce qu'ils font, à leurs études, à leurs joies et à leurs peines. Quand elle y prête une oreille, c'est simplement pour leur dire « Oui, oui tu dis ça maintenant mais tu verras à mon âge comme tu le regretteras. » 

Honeysuckle a la nostalgie de quand ses enfants étaient petits. Il se rappelle leurs petits rires d'enfants, les jeux dans le jardin, les goûters après l'école, les dimanches à se balader en famille. 

Maintenant, ses enfants sont adolescents et passer du temps avec leur père ne les intéressent plus du tout. Ils préfèrent rire avec leurs copains et tapoter sur leurs téléphones. Au grand désarroi de leur papa qui ne comprend pas bien ses grands ados. En fait, lui aurait voulu que rien ne change, et que ses enfants restent pour toujours des bébés adorables. 

Phrases-clés
  • « C'était mieux avant. »

  • « De mon temps, les choses ne se passaient pas comme cela. »

  • « Quand j'étais jeune... »

  • « Mon pays, mes racines me manquent. » 

  • « Autrefois, on savait profiter de la vie. »

  • « Je voudrai retourner dans mon enfance et ne plus en ressortir. » 

  • « Ca me manque cette époque, on était bien. »

  • « Je m'en souviendrai toujours. » 

  • « Mon ami me manque énormément, je me remémore souvent les moments passés avec lui. » 

Bienfaits

La prise de cet élixir floral permet de reconnecter la personne avec le réel. Elle semblese réveiller du passé et reprend conscience que sa vie se joue ici et maintenant. 

En plus, elle arrive à se laisser aller pour vivre au jour le jour. Elle peut aussi se tourner vers l'avenir pour envisager des projets et les mettre en place.

Désormais, les souvenirs du passé demeurent des moments heureux qui deviennent une force pour profiter de la vie actuelle. La personne peut aussi partager son savoir et ses connaissances, ses expériences avec ses proches mais sans devenir un donneur de leçon. 

Par ailleurs, certaines personnes dans l'état positif de Honeysuckle, font de leur intérêt pour le passé leur métier présent. C'est le cas des archéologues, des archivistes, des photographes des temps anciens, des conservateurs de musée, des antiquaires. Ils transmettent leur savoir et leur passion pour les générations actuelles et futures, en œuvrant pour que le passé reste en témoin de l'Histoire.

D'une autre façon, les individus qui gardent et accumulent chez eux de nombreux objets, meubles, par peur de perdre une partie de leurs souvenirs en s'en débarrassant, comprennent que ce qui fait le souvenir est leur mémoire plus que l'objet. 

Ils parviennent donc à se détacher, à ne sélectionner que quelques souvenirs vraiment forts et intimes et à faire de la place autour d'eux pour laisser de l'espace à de nouvelles possibilités, de nouvelles perspectives.

Enfin, chacun à titre personnel peut ramener des éléments de son passé dans son présent, pour les transformer de façon positive. Le passé devient les bases de la personne, ses racines, pour mieux se dresser tel un arbre dans le Présent.

HORNBEAM • Charme

Manque d'entrain et de courage au démarrage d'une action, fatigué à l'idée de...

L'état négatif de Hornbeam provient d'une lassitude mentale, une émotion due à une trop grande répétitivité du quotidien. La personne s'est oubliée dans des tâches et des désirs matériels. La routine bien que réconfortante peut aussi devenir enlisante. 

Or la vie égale le mouvement, l'évolution et vice-versa. Par conséquent, se couper de ce mouvement perpétuel, c'est se couper de sa vie. C'est ce qui amène cette fatigue psychique d'abord, puis physique, chez la personne Hornbeam.

C'est un état que l'on peut rencontrer de façon passagère ou chronique mais qui est très fréquente dans notre société moderne. Les sollicitations y sont nombreuses et saturent le mental de l'individu. Les appels à la consommation créent de faux désirs matériels pour lesquels il faut toujours plus d'argent pour se les procurer, ce qui peut entraîner l'individu dans une routine qui lui paraît obligatoire et donc d'autant plus lourde à porter.

D'ailleurs, il suffit qu'un événement aléatoire survienne, comme la venue soudaine d'un proche, une opportunité professionnelle inespérée, pour que la motivation revienne.

Ce que cette fleur de Bach cherche à nous dire, c'est qu'on ne peut pas se couper des aspirations et des besoins de son être profond, de son inconscient. Car cela enlève toute perspective d'évolution et toutes les petites expériences qui rendent la vie si passionnante. 

Bien que cela soit facile de glisser dans une routine, on voit que cela ne correspond pas non plus au corps qui déclare alors cette fatigue, cette léthargie qui peut conduire à la maladie.

Dans l'état positif de Hornbeam, la personne retrouve un état de juste équilibre entre des phases actives d'évolution et d'épanouissement, et des phases passives de repos.

La vie est ponctuée d'échanges et devient épanouissante. La monotonie du quotidien laisse sa place et ne demeure que pour offrir ponctuellement un cocon de douceur et de repos, avant de repartir de plus belle à la découverte de son chemin de vie !

Personne de type Hornbeam

Hornbeam a beaucoup de difficultés à se lever le matin. Quand son réveil sonne, il l'éteint une première fois. Puis 5 minutes plus tard une deuxième fois et enfin il traîne encore quelques minutes au lit. Tout ce qu'il y a à faire dans la journée lui semble insurmontable.

Pourtant, il fait un métier qu'il aime, rencontre des gens intéressants tous les jours et il a du temps pour aller courir tous les soirs. Mais même cela, la course à pied, qui pourtant lui fait tellement de bien dans la tête et dans le corps, lui donne l'impression de partir au bout du monde. 

Curieusement, le soir, il se rend compte que la journée s'est bien passée et a été agréable ; il n'est pas si fatigué que cela.

Demain c'est lundi. Et comme tous les dimanches soirs depuis 25 ans, Hornbeam n'a pas le moral. Parce que demain, c'est lundi, et après c'est mardi, puis mercredi, bref toute la semaine son cortège de tâches administratives au bureau, les 5 dîners à préparer et les courses à faire, etc. 

Toutes les semaines se répètent dans une histoire sans fin. Les mêmes collègues depuis des années, la même route avec les mêmes bouchons depuis 25 ans, le même mari aussi, les mêmes copines. Rien ne la change de son ordinaire et plus la routine dure, moins elle a envie de bouger.

7h du matin. Entrée de l'usine. Dehors les ouvriers se font une petite pause avant de retourner travailler. C'est l'équipe du matin, ils sont là depuis trois heures. La pause est bien méritée. Déjà par ce qu'ils bossent dur. 

Ensuite parce qu'il a fallu se lever tôt, en plus le petit a été malade cette nuit. Après parce que le chef était en retard. Café-clope, on discute, on essaie de se motiver, personne n'a envie de retourner travailler. 

Café-clope, deuxième tournée, car c'est bon, il n'y a pas le feu et puis dans les bureaux, ils ne commencent qu'à 9h. Ça traîne ferme. Une idée surgit : vendredi midi, ça vous dit d'aller déjeuner tous ensemble ? Approbation générale, enthousiasme. Vivement vendredi, ce sera bien avant le week-end. L'équipe s'est remotivée, les ouvriers retournent travailler. La scène se répétera le lendemain.

Phrases-clés
  • « Je n'arrive pas à me lever le matin. »

  • « Dire que demain c'est déjà lundi ! »

  • « Rien qu'à la pensée de la journée qui commence, je suis fatigué(e). » 

  • « Vivement ce soir qu'on se couche ! » 

  • « Pourquoi faire aujourd'hui ce que je peux faire demain ? »

  • « Je n'ai pas le courage de le faire aujourd'hui, je verrai ça plus tard. » 

Bienfaits

Par la prise de l'élixir de cette fleur de Bach, la personne retrouve sa motivation, son entrain et son envie d'avancer. Les idées s'éclaircissent, les projets reviennent. Il devient facile de se lever le matin pour aller travailler. 
Plus de crainte ou d'appréhension, plus de découragement car elle comprend que la vie est passionnante pour peu qu'on se penche dessus. Chaque journée apporte son lot d'expériences, ses joies et ses surprises. 

De même, l'individu assimile qu'il y a un équilibre à avoir entre repos et activité ; la routine lui sert désormais de période de récupération et il a un goût de douceur, contrairement à l'amertume des débuts.

Enfin, il sait qu'il possède l'énergie nécessaire pour accomplir tout ce qu'il a à faire et à venir au bout de sa journée, sans gaspiller ses forces et en utilisant ses capacités avec sagesse.

IMPATIENS • Impatience

Impatience, impulsive, irritabilité, colère, agitation physique et mentale, anxiété, intolérance devant la lenteur. Rigidité dynamique.

Elle veut aller droit au but dans tous les domaines de l'existence, ce qui l'empêche d'estimer à leur juste valeur les subtilités et nuances psychologiques du langage non verbal. Cette difficulté à capter le climat émotionnel des situations met des obstacles à son empathie et explique son manque de tact caractéristique.

Les situations et les personnes qui ne vont pas à son rythme l'énervent, nourrissant ainsi sa tension mentale et son stress.

La diplomatie n'est évidemment pas son fort. En contre partie, c'est une personne spontanée qui dit ce qu'elle pense et n'a pas de doubles intentions. on peut dire que Impatiens est un schéma "biologique" visible dès l'enfance chez beaucoup d'enfants étiquetés hyperactifs.

Impatiens vit dans un stress permanent, ce qui, ajouté à l'impossibilité de se relaxer, le pousse à l'anxiété et à de multiples troubles associés, comme des rigidités et des tensions musculaires permanentes qui déterminent une usure articulaire prématurée (arthrose). Il a aussi tendance à souffrir d'ulcères gastriques, de migraines, d'infarctus, de hernies discales, d'accidents vasculaires cérébraux et fréquemment d'insomnie, car "le moteur peur aussi rester allumé de nuit". Ces brusques colères et pertes de contrôle surgissent quand il rencontre des obstacles à son rythme accéléré peuvent se réguler avec la prise de Cherry plum et Holly, outre sa propre essence Impatiens.

Selon Bach, impatiens était venu au monde pour corriger le défaut de l'impatience et apprendre la leçon du pardon. D'après Orozco, cette vertu est en relation avec le fait d'être indulgent avec les autres, surtout les gens plus lents ou que Impatiens perçoit comme moins capables.

Impatiens fait partie des cinq remèdes de Rescue®, avec Rock rose, Cherry plum, Clematis et Star of Bethlehem. Le fait de faire partie de cette formule est dû au fait que de nombreuses situations d'urgence génèrent du stress, qui est vécu en état d'accélération, d'anxiété ou d'impatience. Nous savons que la formule Rescue® est utile pour calmer la douleur ainsi que les phénomènes inflammatoires.

La plupart des actions analgésiques et anti-inflammatoires de Rescue®, ou peut-être même toutes, sont dues à Impatiens. L'inflammation aiguë implique toujours une augmentation d'activité,  c'est à dire une accelération ; de la rougeur, la chaleur et le gonflement.

On peut aussi envisager la prise de Impatiens pour les tachycardies et hyperfonctions en général. Dans le cdre des applications transpesonnelles, l'essence agit sur ce que nous appelons rigidité dynamique, c'est à dire tout ce qui suit un schéma inflammatoire aigu, chaud comme celui qui se présente dans les hernies discales, les contractures aigües genre torticolis...

Impatiens est un bon anxiolytique bien que trop symptomatique à cause de son caractère général. Il est évident que l'anxiété suppose une accèlération, une agitation, d'où son effet tranquillisant. La relaxation que Rescue® peut apporter doit être attribuée majoritairement à Impatiens et en deuxième lieu à Cherry plum qui améliore les capacités d'autorégulation (self-control).

Les masseurs qui ajoutent Impatiens à leurs crèmes ou huiles pour obtenir une bonne relaxation musculaire sont nombreux.

LARCH • Mélèze

Se sent inférieur aux autres, se voit inadapté, manque de confiance en ses compétences, en ses qualités de base, se compare et se dévalorise. Croyance déformée d'infériorité et d'inadéquation. Manque de confiance en soi. Anticipation et peur de l'échec. Chancellor et Scheffer affirment que la personne de type larch est aussi bonne et capable que n'importe qui et souvent supérieure. L'estime de soi est trop faible chez Larch. Larch est présent chez Mimulus, Gentian et Centaury pour ne citer que 3 exemples. Ils ne paraît pas possible d'être aucun d'entre eux (tout au moins avec un haut niveau de négativité) sans se sentir incapable et inférieur et sans se comparer aux autres.  

La conviction fondamentale limitante de Larch pourrait être : "je suis inutile, inadapté, inférieur". Bien que chez Mimulus, Gentian et Centaury, cela soit conscient, chez d'autres personnalités cette croyance peut être beaucoup plus dissimulée, être inconsciente, comme cela arrive chez les obsessionnels.

D'autres schémas qui cohabitent habituellement avec Larch sont Crab apple et Pine. Chez le premier, c'est la sensation d'impureté et de mauvaise image (aussi bien physique que morale) qui le mène à une comparaison désavantageuse avec les autres. Entre le fait de se sentir ridicule et celui de se sentir inférieur, il n'y a qu'une mince frontière, si tant est qu'il y en a une. De plus, il est facile de comprendre que n'importe quel défaut défaut physique de naissance ou survenu à un âge tendre peut facilement mener à Larch.

Un autre facteur générateur de Larch est apporté par des expériences traumatiques (star of bethlehem) vécues pendant l'enfance qui déterminent une différence avec les autres enfants, comme le fait de se retrouver orphelin trés jeune, un accident quelconque qui a laissé des séquelles, avoir grandi dans un milieu où les enfants du voisinage avaient un niveau économique trés supérieur, l'échec scolaire, etc...

Beaucoup souffriront d'abattement et de tristesse, avec la sensation d'être une espèce de "pièce défectueuse". D'autes, avec rage et anxiété.Nombreux sont ceux qui se marginaliseront et se résigneront à une existence honteuse et isolée (mimulus, crab apple, gentian et pine). Certains chercheront une protection en échange de fidélité et de dévouement (centaury). Il est possible que ceux là mêmes prétendront être malades ou souffrir de maladies dans le but de ne pas affronter quelque chose qui leur semble excessivement compliqué.

Beaucoup deviendront des gens respectables et travailleurs (oak elm) ou rigides puritains (rock water et pine). Eventuellement, ils se transformeront en tyrans domestiques, en entreprise ou en politique, dans une espèce de fuite en avant (vine).

Et les autres, finalement, développeront un fort ressentiment et de l'amertume envers une société injuste qui "leur a nui" (willow).

Gentian est toujours une bonne option a rajouter car les personnes larch sont toujours négatives et impliquent un niveau variable de découragement.

Phrases clés :

  • Je suis trop nul(le). »

  • « C'est impossible. » 

  • « Je n'y arriverai pas. »

  • « Je suis tellement bête ! » 

  • « Ca ne sert à rien d'essayer. »

  • « Avec moi, ça ne marchera pas. » 

  • « Je ne m'en sens pas capable. »

MIMULUS • Mimule

Peurs identifiées et définies, timidité, honte, Insécurité, évitement, introversion, isolement actif, anxiété sociale dont il souffre, adopte une attitude d'évitement. Pour cela il tend à un isolement actif car au moins dans son isolement, il se sent en sécurité et l'anxiété peut diminuer et disparaitre. Rétractation, trés introvertie qui ne parle habituellement pas de ses craintes. Peur de se montrer émotionnel et vulnérable. Cette retenue génère une grande tension intérieure qui se vit en anxiété et colère interne qui à son tour peut se transformer en faute, tristesse ou directement en une maladie quelconque. Fleur importante lorsque l'enfant comme à marcher, monter les escaliers ou aller à la garderie (en plus de walnut). vaincre le repli sur soi-même. La leçon a apprendre est celle de l'assertivité et de l'audace. Mimulus est tellement centré sur ses croyances limitantes qu'il ne peut se payer le luxe d'être attentif aux autres. . ce n'est qu'en assumant sa nature sensible, en gagnant sa confiance en lui, en s'acceptant comme quelqu'un de valable et de précieux que MIM pourra être utile aux autres. Frein à main de sécurité. Si MIM était une voiture, le moteur serait fabriqué dans l'usine Gentian et ses cylindres chez Larch. (Ricardo Orozco).

Phrases-clés
  • « J'aimerai voyager plus mais ma peur de l'avion m'en empêche. » 

  • « Conduire en montagne c'est difficile pour moi à cause de ma peur du vide. » 

  • « Depuis toute petite, j'ai peur des chiens. » 

  • « Dès que je vois une araignée je hurle, c'est une vraie phobie. » 

  • « J'ai un exposé à faire au travail, cela me stresse énormément. » 

  • « Je n'aime pas aller faire les magasins, la foule, ça m'oppresse. » 

  • « Mes examens approchent et je stresse de plus en plus. » 

  • « Cette année, mon fils va en colonie de vacances et j'appréhende la séparation. » 

MUSTARD • Moutarde

Spleen, blues, déprime sans cause apparente et de façon cyclique

Mustard, Fleur de Bach, est une petite fleur jaune sauvage qui pousse en groupe dans les champs. Il en existe une version cultivée pour en faire une sauce condiment. La moutarde produit des graines qui réduites en poudre donne un piquant aux aliments. 

En cataplasme, elle permet aussi de réchauffer et de combattre les refroidissements. Cette fleur de Bach peut devenir invasive, à l'image de la tristesse qui d'un seul coup apparaît et rempli rapidement notre cœur, comme les milliers de petites graines qui attendent patiemment leur heure sous terre, pour refaire surface. Pourtant cette petite fleur jaune comme un rayon de soleil nous amène de la joie de vivre et son pouvoir réchauffant dissipe le froid de la mélancolie. Mustard ramène le piquant de l'existenceprésent dans notre esprit.

Son message

La moutarde nous rappelle que nous ne devons pas nous laisser envahir par le chagrin et la mélancolie car la vie est belle, pleine de joie et d'allégresse. Que prédisposait cette fleur jaune qui seule n'a pas grand éclat à devenir aussi joyeuse et chaude ? Un champ de moutarde est un enchantement pour les yeux (similaire aux champs de colza, de la même famille que la moutarde) et nous invite à nous réunir et à nous réchauffer au contact de la vie. Cet état de mélancolie est passager et passera aussi vite qu'il est venu. En prendre conscience, c'est déjà faire plus de la moitié du chemin jusqu'à la joie. 

Pourtant quand l'état de tristesse est installé, rien ne semble plus briller autour de nous et à l'intérieur de nous, nos mouvements, nos perceptions en sont même ralenties et cet état touche chacun de nous un jour ou l'autre. Intellectuellement, on ne comprend pas cet état qui s'oppose avec un apparent bonheur. Un détail, une parole, un souvenir plonge dans un malaise. On se renferme sur soi dans un marasme sombre.

La leçon dans l'état de Mustard est de comprendre que nous avons à vivre un moment de tristesse et à le transformer en un potentiel créatif joyeux et guérisseur. Cela peut-être un deuil ou un traumatisme qui n'a pas été vécu au moment où il a eu lieu, par protection, par survie. Mais tant que le travail d'intégration et d'acceptation n'aura pas été fait, Mustard ressurgira. 

C'est aussi le signe d'une phase importante de développement spirituel chez la personne et de progression de sa conscience, tel le phénix qui renaît de ses cendres.

Personne de type Mustard

L'individu de type Mustard est triste sans raison apparente. Un mot, une chanson, une image, l'a plongé dans une mélancolie où elle se renferme, où il se noie. Il a beau essayé de se changer les idées, rien n'y fait. Un mal-être occupe sans cœur. Intellectuellement, la personne sait bien qu'il n'y a pas de raison d'aller mal. Son travail va bien, elle est heureuse en couple, elle est en bonne santé et ses enfants aussi et habite une jolie maison. Pourtant, la tristesse est bien présente et peut prédire un prélude à une dépression. L'individu s'interroge, il a peur et il culpabilise aussi de cet état, il en parle à ses proches qui tentent de le consoler et de le raisonner avec des arguments logiques et concrets, mais rien n'y fait. La personne se sent alors de plus en plus seule et isolée, coupée de ses proches mais aussi coupée d'elle-même. Elle ne se reconnaît plus.

Phrases-clés
  • « J'ai tout pour être heureux mais je ne le suis pas ». 

  • « Je me sens triste et je ne comprends pas pourquoi ». 

  • « Je me sens déprimé(e), pourtant il n'y a pas de quoi ». 

  • « J'ai l'impression de tourner dans un brouillard ». 

  • « J'allais bien, et d'un seul coup, je me suis senti(e) triste. » 

Bienfaits de la moutarde

Mustard dissipe la tristesse et la mélancolie. L'étincelle de vie revient. On prend conscience qu'au malheur succède la joie, comme après la pluie, le soleil revient toujours briller au-dessus de nous. 

La personne accepte de se confronter à son chagrin intérieur et d'y faire face. Le processus de guérison se met alors en route. Elle comprend qu'il y a un cheminement à faire. Son inconscient lui fait passer un message. Alors elle sent sa peine s'évanouir car elle a une piste, un objectif où se raccrocher et un but, un espoir. La joie revient.

OAK • Chêne

Obstination dans les efforts, lutte malgré l'épuisement, n'abandonne jamais

Oak démontre sa force incroyable au regard du monde qui l'entoure. Arbre capable de vivre des siècles à des millénaires, son bois sert à fabriquer les charpentes des maisons, ainsi que les coques des anciens navires. Pendant des siècles, les réunions de village et les décisions importantes étaient prises au pied du grand chêne du village.Arbre sacré adoré des druides, ses feuilles faisaient parties de nombreuses préparations magiques. 

Quand on regarde un chêne, sublime, sa ramure s'étend avec largesse tout autour de lui. Sous ses branches, on se sent dans une cathédrale sacrée, une énergie puissantes'en dégage. Il abrite de nombreux animaux, pics, écureuils, mulots, hiboux et chouettes, de nombreuses petits insectes de toute sorte et des champignons. Même les sangliers viennent se nourrir des glands qui tombent à ses pieds, et comme le chêne est généreux, la récolte est toujours bonne. 

La vie s'organise autour de cette arbre, à l'image des personnes Oak qui sont les piliers de leur famille et de leur service, de leur entreprise. Les gens leur font confiance, car elles assurent en toute circonstance. Elles résistent aux vents les plus violents. 
Même le nom latin du chêne est significatif : quercus robur. Cela signifie le chêne robuste, mais robur veut aussi dire soutient... 

Oak se sent investi d'une mission et il ne veut pas décevoir, prêt à lutter continuellement. Mais attention car si le chêne casse, il ne se relèvera pas...

Son message

Cette fleur de Bach nous enseigne à développer les potentiels positifs du chêne.

En effet, si l'on s'arrête à l'aspect négatif, voici ce qu'on trouve : une personne qui lutte perpétuellement, en ayant presque oublié le but de sa mission. Son courage et sa détermination confinent à l'entêtement et ne pas lâcher, tenir à tout prix, devient le nouveau but. Mais ce but est une illusion. 

La personne s'est coupée de son objectif véritable. Ce n'est plus une cause qui l'anime ou une passion, c'est une manifestation de son ego (de son mental) qui la pousse à avancer toujours plus loin. 

Quelles sont les raisons sous-jacentes à ce comportement ? Peut-être que la réponse est à chercher dans l'enfance. Les parents de la personne étaient-ils avares d'encouragements et de compliments, considérant que les performances physiques et/ou intellectuelles allaient de soi ? 

Le petit enfant pour recevoir l'amour et la considération de ses parents, va alors chercher toujours plus loin la performance, celle-ci se trouvant dans un travail acharné. Ce conditionnement perdure ensuite à l'âge adulte, comme un façon inconsciente pour la personne de se faire aimée. 

Une autre explication, plus spirituelle celle-ci, peut venir de la conscience de la personne d'avoir une grandeur d'âme et un héritage du sacré de la vie. Pour ne pas faillir et ternir cet héritage, la personne cherchera à travailler énormément, le passage sur Terre étant pour elle un passage obligé d'expériences à « réussir », comme une espèce d'examen de fin d'année.

Dans les deux raisons, la personne de type Oak se met une pression interne de lutte.

Or, dans le potentiel positif de Oak, on permet à la personne de s'assouplir, de laisser aller un peu de cette rigidité qu'elle a. La pression intérieure s'allège, l'énergie de la personne revient et la force d'auto-guérison du corps fait son œuvre de réparation.

Ainsi la joie de vivre et la vitalité reviennent. La personne est capable de profiter de la vie tout en se servant avec bénéfice de la force sacrée du chêne. Oak redonne du dynamisme et une motivation, tout en écoutant son corps et son âme.

Personne de type Oak

Oak est un vrai guerrier. Jamais il ne renonce, jamais il ne s'arrête. C'est quelqu'un de courageux, dur au mal, hardi au travail. Il sait prendre ses responsabilités et pour le soulagement des personnes qui gravitent autour de lui, il les assume merveilleusement bien, avec efficacité et droiture. 

Par conséquent, il suscite en général beaucoup d'admiration, bien que les autres ne se rendent pas toujours compte de l'état de fatigue dans lequel il peut se trouver. Celui-ci est en effet capable d'assurer sa vie de famille, d'être chef(fe) d'entreprise et de faire une formation en cours du soir en même temps. 

Jamais Oak ne se plaindra. D'après lui ça ne sert à rien, et puis il faut bien que les choses avancent. Donc il lutte encore. Certes avec la prise de l'élixir floral, il est capable de reconnaître que le repos pris plus tôt lui aurait fait du bien. Mais avant cela, il assure. Sa détermination frise l'obstination bornée et plutôt que de déléguer, Oak travaillera jusqu'à l'épuisement. 

Avec leur grand sens du devoir et leur grande conscience professionnelle, ils sont de bons candidats au burn-out. La Fleur est donc particulièrement conseillée pour eux avant le burn out, mais aussi après pour que la force du chêne les aide à remonter la pente. 

Physiquement, on dit des Oak que ce sont de vraies forces de la nature : trapues, costaudes, les articulations noueuses, de grandes mains. Ils ont facilement des problèmes de dos et des tensions dans les épaules. Ils serrent les dents pour avancer dans la vie, n'écoutant pas les messages que leur envoie leur corps.

Phrases-clés
  • « Il en faudra plus pour m'achever. » 

  • « Il ne faut pas se laisser abattre. »

  • « Ce n'est pas s'écouter qui fera avancer les choses ! » 

  • « Il faut continuer, pas le choix. »

  • « Je suis bien obligé(e). »

  • « Si on ne se secoue pas, on ne fait plus rien ! » 

Bienfaits

L'élixir floral Oak permet de faire prendre conscience à la personne qu'elle n'est pas immortelle et que si elle ne souffle pas un peu, elle va s'épuiser jusqu'au burn-out. Oak lui donne plus de souplesse et la personne s'autorise à se reposer. Elle arrive à déléguer ses tâches pour se donner un peu de répit. Elle devient plus modérée dans ses actions et elle se reconnecte à son enfant intérieur.

Par ailleurs, elle comprend qu'elle a avant tout une responsabilité vis à vis d'elle-même, à savoir respecter son corps et ses besoins physiques.

De plus la personne comprend que si elle tombe, c'est l'ensemble des personnes qui dépendent d'elle qui tombent aussi. Tout se désorganise. Pour ne pas arriver à cette extrémité, la personne de type Oak accepte de s'arrêter.

Enfin un juste équilibre se met en place, entre le Faire, le Faire faire et le Laisser faire.

OLIVE • Olivier

Epuisement physique et mental après des efforts physiques, mentaux ou après une souffrance physique ou émotionnelle liée à la douleur ou à des conflits ou inquiétudes en boucle (white chestnut), à un surmenage, à une maladie. Se dit "au bout du rouleau".

Il faut aussi envisager la prise de Olive dans les états d'épuisement qui accompagnent les états de fièvre, les dépressions, le cancer, parfois le syndrome de fatigue chronique...

Il faut tenir compte des dégats causés par la fatigue chronique inhérente à la suractivité que génèrent les sociétés modernes de tendance obsessionnelle. De même, beaucoup d'enfants sont surchargés d'activités extra-scolaires, de devoirs qui sont à la fois absurdes et complètement inutiles, sans oublier l'adaptation à un horaire familial à rallonge. Beaucoup d'enfants manquent de sommeil et sont bien souvent trés énervés et déprimés. La conséquence immédiate du stress est l'anxiété. Certains mêmes, en état Cherry Plum, auront recours au suicide face à cette pression insoutenable. Il n'existe sans aucun doute qu'une mince frontière entre la fatigue chronique et la dépression.

Olive peut nous aider à optimiser nos ressources, puisqu'il favorise, dans de nombreux cas, la prise de conscience de la façon dont nous utilisons notre énergie. Il n'est pas rare que pendant la prise de cette fleur, surgissent de nouvelles perspectives en relation avec une meilleure gestion émotionnelle qui valorise la recherche de temps libre pour grandir, s'occuper de sa famille, prendre des loisirs, ... Quand à ceux qui ne peuvent pas ralentir le rythme de vie, Olive les aide à mieux profiter du repos. 

Chez les individus Elm, Oak, Rock water, Vervain... prédominent de puissants schémas mentaux qui ne tiennent pas compte de leur besoin de se reposer et qui s'épuisent brutalement peuvent plonger dans des états Olive avec une grande facilité.

L'état Olive est un appel à l'humilité qui nous aide à prendre conscience du fait que notre moi physique est profondément connecté avec des états de conscience spirituelle beaucoup plus elevés.

Si nous gaspillons notre énergie à des projets uniquement encouragés par l'égo, nous sombrons dans un état d'abrutissement qui finit par nous anesthésier et nous insensibiliser aux messages intuitifs de notre âme.

Jusqu'à la fin de sa vie, l'olivier va généreusement fleurir et donner des fruits, les olives, à l'image de la personne qui se donne sans compter pour les autres. 

Par ailleurs, les olives sont reconnues pour être très saines, car riches en bons lipides et très faibles en glucides. Par ailleurs, l'huile d'olive est abondamment consommée car bénéfique pour l'organisme. Et le nombre important de centenaires vivant là où vivent les oliviers a certainement un rapport avec leur consommation importante d'huile d'olive!

Aussi, l'olivier a un physique dont on se souvient facilement. Des feuilles élancées, couleur vert bronze, dont le revers argenté comme une chevelure brille au soleil et qui a l'aspect du cuir. Son tronc est gris et en vieillissant, devient de plus en plus tortueux et creusé de multiples trous.

On a ainsi l'impression de voir une vénérable personne pleine de sagesse. Car c'est un arbre qui nous invite à beaucoup de réflexions, de sagesse dans l'art de prendre soin de soi et de s'économiser. 

Par ailleurs, c'est aussi le symbole de la paix associé à la colombe et à la terre fertile, car lors du Déluge de la Bible, Noé a envoyé la colombe après plus d'un an pour chercher la terre ferme. Celle-ci est alors revenue avec un rameau d'olivier dans le bec signalant par là, la redescente des eaux (soit l'apaisement des émotions en symbolisme) et la possibilité de construire un nouveau monde.

Son message

Suite à une longue épreuve, le corps comme le mental sont affaiblis, épuisés. La personne n'a plus goût à rien et se désintéresse de ce qui l'entoure. Seule la fatigue compte. Pourtant il est possible de retrouver de l'énergie quand on sait que les réserves sont illimitées autour de nous. Ce sont celles de la nature, de la Terre, du Cosmosencore plus. 

Quand on s'y connecte, on peut se régénérer rapidement et là, intervient l'olivier qui nous aide à nous y raccrocher. Par son exceptionnelle vigueur, par ses racines s'étendant loin, par sa longévité qui lui fait traverser les siècles et voir les guerres et les paix de façon imperturbable, on apprend à s'économiser, à tenir plus fort plus longtemps. Mais aussi on retrouve la connexion avec une énergie cosmique, dont on se coupe trop souvent dans ce monde. 

Autrefois, les anciens savaient respecter et suivre les rythmes de la Terre et du Cosmos. Ils étaient indissociables de l'univers. Ils étaient tout simplement et le flot de l'énergie coulait à travers eux. 

Dans notre société actuelle, nous avons laissé trop de place à notre mental, à notre ego qui a pris le pouvoir. C'est lui qui, par peur de ne plus exister, nous envoie toutes ses peurs qui nous forcent à travailler jusqu'à l'épuisement, qui nous fait culpabiliser et angoisser jusqu'aux maladies graves.

En lâchant-prise, en étant nous-mêmes, être un Être tout simplement comme l'arbre ou le cerf qui ne soucient pas de l'image qu'ils projettent ou de l'avenir, pour qui, il n'y a ni passé, ni futur, seulement l'instant présent. Ainsi, on permet à cette énergie cosmique de recirculer à nouveau à travers nous et donc de nous régénérer. Voici la véritable finalité de l'olivier.

Personnes types

Olive sort d'un cancer. Elle a été traitée pendant plusieurs semaines par chimiothérapie. Avant cela, elle avait eu des rayons et une ablation du sein droit. A présent, elle est à la maison en convalescence. Mais elle a beau dormir et se reposer le plus possible, elle a beaucoup de mal à récupérer. Elle se sent à plat physiquement et moralement. 

Elle n'a plus goût à rien, elle veut juste rester tranquille dans son coin. Une amie lui conseille la prise d'Olive en Fleur de Bach. Au bout de quelques jours, elle sent son énergie remonter peu à peu. Elle reprend goût à la vie et retrouve le plaisir de faire des petites choses, comme lire, faire un gâteau, boire un café avec des amis. 

Olivier a toujours beaucoup travaillé. Il se donne à fond pour son travail qui le passionne et il fait des heures à n'en plus finir. Il adore rencontrer les clients et les fournisseurs, y compris le samedi jusqu'à tard. Mais ces derniers temps, Olivier se sent vraiment fatigué. 

Il a plus de mal à se rendre en rendez-vous, il se sent irritable et aimerait bien souffler un peu. En fait, il en a même marre de ses clients et de leurs exigences. La prise de la fleur de Bach d'Olive va lui permettre de retrouver sa belle énergie et sa motivation et va aussi lui apprendre à s'économiser.

Phrases-clés
  • « Je suis au bout du rouleau. » 

  • « Je n'en peux plus. »

  • « C'est fou comme je me sens tellement fatigué(e). » 

  • « Mon énergie est en berne en ce moment. » 

  • « Je perds l'appétit, je ne pense qu'à une chose : dormir. »

  • « Aucune envie de sortir ou d'avancer en ce moment. » 

  • « Depuis mon opération, je n'ai plus goût à rien. Je suis vraiment épuisé(e). » 

Bienfaits de la fleur de Bach Olive

La prise de l'élixir floral de Bach Olive va permettre de retrouver de l'énergie et la vitalité. C'est grâce à l'exceptionnelle capacité de régénération de l'arbre que cet élixir agit ainsi. Les personnes convalescentes, malades, épuisées, y compris en état de pré, ou post burn-out vont avoir une meilleure facilité à récupérer des épreuves passées. 

En outre, Olive permet de de capter l'énergie présente autour de nous pour s'en nourrir et ne pas s'affaiblir davantage. Cela peut être la chaleur du soleil, le chant des oiseaux, la contemplation des étoiles, l'amour de ses proches, la beauté des fleurs, la relaxation amenée par le bruit des vagues, l'air pur de la montagne, etc.

Enfin, par l'action de cette fleur de Bach, on prend conscience que nos réserves d'énergie doivent être préservées pour pouvoir durer le plus longtemps possible et surtout avoir le temps de se recharger ! Donc, on apprend à s'économiser, on devient vigilant sur nos priorités afin de ne pas s'éparpiller et de rester concentrer sur l'essentiel.

PINE • Pin sylvestre

Auto-dépréciation, blâme de soi remords, anxiété.

Sentiment de culpabilité. Reproches à eux-mêmes. 

L'estime de soi tend à être faible chez Pine. Certains, comme ceux qui se construisent une personnalité obsessionnelle autour de la culpabilité, peuvent mitiger leur insécurité derrière des façades rigides de solvabilité professionnelle, morale... Dans ces cals là, la reconnaissance qu'ils peuvent obtenir de l'extérieur représente un palliatif à leur anxiété, bien qu'ils ressentent plus du soulagement que de la joie.

D'autres, semblent plutôt continuer à s'excuser du simple fait d'être né, en se montrant humbles et même en se sentant responsables des erreurs ou délits des autres. 

Il est aussi possible que beaucoup se sentent coupables d'être manipulés affectivement par un conjoint chicory ou par quelqu'un avec des traits de psychopathe comme Vine, ce qui est un schéma auto-destructif, nuisible pour soi-même dans tous les sens du terme.

Les relations affectives des Chicory tournent toujours autour de la culpabilité qu'ils peuvent générer chez les autres, comme mécanisme de contrôle et de possession.

Une femme peut aussi se sentir coupable quand elle est maltraitée par un compagnon Vine.

Le traitement de ceux qui sont victimes de cette culpabilité induite doit inclure Pine et Centaury, celle-ci pour apprendre à mettre les limites et ne pas se laisser soumettre. Walnut peut aussi contribuer à questionner un ordre préétabli injuste.

Certains enfants peuvent se sentir coupables quand les parents se séparent, en effet, ils croient qu'ils en sont responsables car ils "n'ont pas été sages". L'echec scolaire provoque aussi de la culpabilité chez de nombreux enfants.

On peut vivre des épisodes de culpabilité pendant le deuil et dans un nombre infini de situations, comme "la culpabilité du survivant", quand il s'agit de la mort tragique d'un être cher, nombreuses sont les personnes qui pensent qu'elles auraient pu l'éviter. Dans d'autres cas, beaucoup de gens se sentent coupables de ne pas avoir dit à leurs parents défunts, qu'au fond, malgré leur façon d'être, ils les ont toujours aimés.

Nous venons en ce monde pour apprendre, souvent sur la base de nos erreurs, et non pas à satisfaire qui que ce soit. Pour cela, il serait bon de comprendre que nous aurons à frustrer les attentes de ceux qui, bien qu'ils nous aiment, ne comprennent pas que nous avons un chemin tracé par l'âme qui n'a pas à coincider avec leurs désirs ou projets, voire leurs propres peurs.

La prise de Pine nous aide à questionner les conditionnements et croyances les plus immobilistes. Cette remise en question est presque toujours le premier pas avant la necessaire transgression et l'aide de Walnut peut s'avérer décisive. Ce n'est qu'ainsi que nous pourrons avancer avec la flexibilité que réclament le développement personnel et le cheminement de l'âme.

L'utilisation de Pine peut aider dans les cas de maladies auto-immunes. Il se produit alors une réaction d'auto-agression du système immunitaire contre les organes et tissus propres. Croire que la maladie est un châtiment est une voie érronée.

A mesure que Pine fait son effet, l'estime de soi augmente et la personne tient compte de ses propres besoins. Pine est un amortisseur karmique car notre âme connait le but final et nous guide vers ce qui nous convient. La compréhension et la correction de nos erreurs peuvent écourter notre maladie et nous rendre la santé.

Phrases-clés
  • « Je suis désolé(e) de vous déranger. »

  • « Je n'aurai pas dû dire ça. » 

  • « C'est ma faute. »

  • « Je culpabilise dès que je prends un moment pour moi. » 

  • « Excusez-moi... »

  • « J'avoue... »

  • « Je suis coupable. » 

  • « Ma réussite n'est pas vraiment due à mes qualités, c'est un coup de chance. » 

  • « Oui je sais que c'est mal, mais j'avais juste envie d'un peu de chocolat. » 

Véronique Bramanti

Créatrice de bien-être

53, Boulevard de Compostelle

13012 Marseille

Tél. 06 25 73 33 68

vbramanti@gmail.com

 2018 - Création graphique : Véronique Bramanti

mandalaplumeblanches.png